Achat Paris 18 – Quartiers et prix

Vous avez un projet d’achat à Paris 18 ? Vous trouverez ci-dessous quelques informations sur cet arrondissement !


Si vous souhaitez des informations résumées sur l’ensemble de Paris, consultez notre article : Acheter un appartement à Paris, tous les arrondissements !

Et si vous ne l’avez pas encore lu, vous pouvez jeter un oeil à notre article : Achat Paris 17 – Quartiers et prix.


Le 18e arrondissement de Paris,
situé sur la rive droite, est un arrondissement à deux visages : la majeure partie de l’ouest est bobo/bouregois entre Montmartre, Lamarck et Jules Joffrin, tandis que l’est est populaire et cosmopolite, avec la Goutte d’Or, le marché de l’Olive, Barbès et la Chapelle.


Achat Paris 18 : l’arrondissement


Il s’agit un quartier multiculturel et animé, un patchwork de merceries et d’épiceries exotiques, de nouvelles boutiques de mode pointues, de cantines biologiques et de lieux culturels unique comme le Sacré-Cœur. Nous avons réuni ci-dessous quelques informations pour vous aider à jauger un achat à Paris 18, si vous souhaitez en discuter avec de nos experts du secteur, vous pouvez nous décrire votre projet.


Niveau gastronomie, à l’ouest l’offre de restauration est très complète et il vous suffira de vous balader dans les ruelles pittoresques et uniques de Montmartre ou de Lamarck pour trouver de multiples bonnes options. Si vous avez le courage de monter, « Le bon, la Butte » et « La Boîte aux lettres » sont à découvrir. Ne repartez pas sans votre baguette et votre Rocher de chez Pain-Pain. L’est du quartier n’est pas en reste loin de là, on y trouve le marché de l’Olive, qui compte une vingtaine de commerçants proposant des produits biologiques et locaux, la rue Myrha réputée pour ses restaurants végétariens et végétaliens, La laiterie de la Chapelle, la Brasserie de la Goutte d’Or, s’inscrivent également dans une démarche en faveur de l’économie solidaire et de l’agriculture biologique.


Niveau vie artistique et culturelle, la rue des Gardes, souvent appelée “Rue de la Mode”, regroupe nombre de créateurs là encore éthiques et responsables. L’Echomusée, une galerie associative située près du square Léon, rassemble des bénévoles de tous horizons, dont des artistes de street art et des musiciens, pour des projets artistiques lié au quartier. L’Institut des Cultures d’Islam est un établissement culturel qui propose des cours de langues, de pratiques artistiques ainsi qu’un restaurant-salon de thé associatif appelé la Table Ouverte. La Chapelle XIV regroupe une galerie d’art et de design, un disquaire et un atelier d’impression. Le Lavoir Moderne Parisien, un petit théâtre datant de 1850, met en lumière la création contemporaine et les jeunes talents émergents dans une programmation pluridisciplinaire. À l’ouest, gardez les yeux ouverts en prenant les escaliers vous y trouverez parfois des lieux insolites comme le bien nommé Petit Théâtre du Bonheur. Vous pouvez aussi tomber sur le musée de Montmartre, le théâtre Lepic ou des Abessses, la cité d’artistes le Bateau-Lavoir…


Niveau monuments et architecture, le Sacré-Cœur est le plus iconique du quartier, situé sur la Butte Montmartre, style néo-byzantin. Il est ouvert au public pour la visite de son intérieur, qui abrite de nombreuses œuvres d’art et de mosaïques. Dans le quartier, vous trouverez également l’Église Notre-Dame de Clignancourt et le Cimetière de Montmartre. Coté est, l’église néo-gothique Saint-Bernard de la Chapelle, construite au 19e siècle est classée aux monuments historiques depuis 2015. L’Église Saint-Paul de Montmartre est sur le boulevard Barbès. Le jardin d’Eole, situé sur le toit de la gare de la Chapelle, est un jardin collectif qui vise à promouvoir l’agriculture urbaine et à créer du lien social.


Le 18e arrondissement de Paris est un quartier éclectique en mutation permanente, qui offre une grande diversité de projets innovants et insolites, allant de l’agriculture urbaine à la création artistique en passant par le développement durable et la gastronomie éthique. Certaines zones sont plus ou moins aménagés, mais il est bon d’aller se faire une idée par soi-même avant de juger trop vite un secteur.


De nombreux avantages dans le 18e donc, mais aussi quelques inconvénient dont certains sont biens connus. L’ouest et notamment le coeur de Montmartre est très touristique sur certaines périodes et le dénivelé peut le rendre difficilement praticable, notamment pour les poussettes et les vélos. L’est quant à lui, au même titre qu’une partie du 10e, souffre d’une certaine insécurité qui peut poser problème.

Niveau transports, on y trouve surtout les lignes 2, 12 et 13.


Pour planifier un achat à Paris 18, il faut en savoir plus sur les quartiers.


Achat Paris 18 : les quartiers


Le 18e arrondissement de Paris
est un quartier animé et multiculturel, situé au nord de la ville. Il est composé de plusieurs quartiers distincts, chacun ayant sa propre identité et ses propres attractions.


Si vous réfléchissez à un achat à Paris 18, voici quelques informations sur les quartiers qui le composent :

  • Le quartier des Grandes Carrières, situé à l’ouest du 18e arrondissement, a été nommé ainsi en raison de sa proximité avec les anciennes carrières de gypse qui ont été exploitées pendant plusieurs siècles. Calme et familial, il est principalement occupé par l’hôpital Bretonneau et le cimetière Montmartre. Les espaces verts y sont appréciés par ses habitants qui sont à l’abri de l’agitation de Montmartre, mais qui peuvent s’y rendre très rapidement s’ils le souhaitent. On y trouve des vues dégagées car en hauteur, attention toutefois à la structure des immeubles raison des anciennes carrières de gypse. À noter que le quartier n’est desservi que par la ligne 13 de métro.

  • Le quartier de Montmartre/Clignancourt, est situé au centre-ouest de l’arrondissement. Il est divisible en trois zones distinctes : Montmartre, Lamarck/Jules Joffrin, et Porte de Clignancourt. Les prix immobiliers y sont très différents selon le secteur. Le quartier est desservi dans son ensemble par les lignes est desservi 2, 4 et 12. Montmartre, secteur le plus cher, est réputé pour ses maisons, ateliers d’artistes, ses vignes, ses cafés et bars animés, pour le Moulin Rouge et le Sacré-Cœur. Le secteur Lamarck/ Jules Joffrin, avec son ambiance de village, est apprécié par les cadres supérieurs qui viennent y habiter en famille, moins cher que Montmartre, il reste un quartier aisé. Le secteur Porte de Clignancourt, plus accessible que d’autres quartiers de l’arrondissement, connaît une gentrification, avec l’arrivée de bars et de salles de concert alternatifs tels que la Recyclerie et le Hasard Ludique, installés sur d’anciennes voies ferrées.

  • Le quartier de la Goutte d’Or, au centre-est de l’arrondissement, cosmopolite et multiculturel, accueille une grande communauté africaine et maghrébine qui insulfent une ambiance unique au quartier. Les prix y sont abordables, mais il est important de se renseigner sur la copropriété avant d’acheter pour éviter certains écueils qui peuvent survenir plus souvent dans les zones plus populaires. Soyez particulièrement attentifs à l’état des communs lors de la visite (façades extérieures et intérieures, parties communes, toitures…) et au pré-état daté pour éviter les copropriétés trop endettées. Les commerces y sont nombreux, notamment le marché de Château Rouge, la brasserie Barbès, et l’Institut des cultures d’Islam citée plus haut.

  • Le quartier de la Chapelle, à l’est de l’arrondissement, a mauvaise presse. À tort ou à raison, c’est à vous de vous faire un avis. Il est entouré de tours des années 1970 et du périphérique, il compte de nombreux entrepôts et terrains vagues. Au même titre que d’autres zones considérées moins sécurisées comme Stalingrad, le prix d’achat à Paris 18 dans ce secteur est un des moins chers de la ville. Le 18e arrondissement est toutefois connu pour ses projets innovants en matière de développement, ici le projet Chapelle internationale pour les jeux olympiques de 2024, qui vise à redynamiser le quartier, laisse une optique d’améliorations à ne pas négliger, notamment pour les investisseurs avisés.

Multiculturel et plein de vie, le 18e arrondissement de Paris est un arrondissement surprenant, peut-être le plus contrasté de tous. Ce qui ouvre un large champ des possibles en termes d’ambiances et de lieux de vie. Est-ce le bon arrondissement pour vous ? Avez-vous les moyens ? Vous pouvez en discuter avec un de nos chasseurs.


L’évolution des prix immobiliers dans le 18e arrondissement de Paris entre 2015 et 2021


L’observatoire des prix immobiliers de la chambre des notaires de Paris a publié plusieurs études sur l’évolution des moyennes de prix de l’immobilier dans le 18e arrondissement de Paris entre 2015 et 2021. Selon ces études, les moyennes de prix ont connu une hausse significative durant cette période.


En 2015, la moyenne de prix au m² pour un achat à Paris 18 était de 7 100 euros. Cette moyenne a continué à augmenter chaque année jusqu’en 2021, atteignant un pic de 10 150 euros au m². Cette augmentation de 43% en six ans, l’une des plus élevées à Paris, montre que l’immobilier dans le 18e arrondissement a connu une forte demande et a vu sa valeur augmenter considérablement.


Il convient de mentionner que les moyennes de prix peuvent varier considérablement selon les quartiers et les types de biens immobiliers dans le 18e arrondissement. Par exemple, les moyennes de prix dans les quartiers tels que Montmartre et Abbesses peuvent être significativement plus élevées que dans d’autres quartiers moins prisés. Les données présentées ci-dessus ne sont que des moyennes et les prix réels peuvent varier considérablement. Ici en l’occurrence, le 18e arrondissement de Paris étant le secteur le plus contrasté, une moyenne lissée sur l’intégralité du secteur n’a que très peu de signification.

L’évolution des prix de l’immobilier est par ailleurs influencée par de nombreux facteurs, tels que l’offre et la demande, l’état de l’économie, les taux d’intérêt et les politiques gouvernementales.


Le prix immobilier des appartements dans le 18e arrondissement de Paris en 2023


Les prix des appartements dans le 18e arrondissement de Paris en 2023, selon différentes sources, sont les suivants :

  1. Meilleurs Agents : Au 1er novembre 2023, le prix moyen au mètre carré est de 9 102 €, avec une fourchette allant de 6 166 € à 13 029 €​​.

  2. Se Loger : En août 2023, le prix moyen au mètre carré était de 9 435 €, avec des prix variant de 6 383 € à 24 733 €​​.

  3. PAP : Le prix moyen au mètre carré à Paris 18e est estimé à 10 042 € au 1er novembre 2023​​.

  4. Figaro Immobilier : Au 1er octobre 2023, le prix médian par mètre carré était de 9 890 €, avec une fourchette allant de 7 795 € à 12 864 €​​.

Ces chiffres montrent une certaine variabilité dans les estimations des prix, mais ils offrent une bonne perspective des valeurs immobilières dans le 18e arrondissement de Paris en 2023. Comme toujours, ces prix peuvent varier selon l’état du bien, son emplacement spécifique dans l’arrondissement et d’autres facteurs comme les commodités et la proximité des services.



Il est recommandé de se renseigner auprès d’un professionnel pour fixer ses critères de recherche ou faire une offre d’achat à Paris 18 au bon prix.

Vous souhaitez des informations sur le 19e arrondissement de Paris ? Consultez notre article !

Appartement avec du parquet en bois massif
Bel_appartement
Personne qui déménage dans un appartement parisien