Tout savoir sur les aides financières

Vous souhaitez acheter mais vous n’avez pas forcément les moyens ? Pas d’inquiétude, il existe des aides pour rendre accessible l’achat d’un logement. Cet article sera plus factuel que ce que nous vous proposons d’habitude, mais nous voulions vous faciliter les choses en vous décrivant toutes vos possibilités de manière assez synthétique. Si vous n’avez pas le temps ou pas le courage, la rédaction a concocté les 3 points à retenir pour chaque partie exprès pour vous. Focus maintenant sur vos différentes solutions.

1. PTZ (Prêt à taux zéro)

Le plus connu des dispositifs d’aide, près d’1 français sur 2 y fait appel. Il s’agit d’un prêt sans intérêts qui permet de financer jusqu’à 40% du prix du logement neuf ou ancien sous certaines conditions de revenus ou de localisation. Dans l’ancien le montant des travaux doivent obligatoirement représenter 25% du prix du bien. Le PTZ doit toujours être accompagné d’un ou plusieurs prêts classiques et s’adresse aux personnes qui n’ont pas été propriétaires durant les deux dernières années et qui souhaite acquérir une résidence principale.

Idéal pour les personnes qui achètent pour la première fois, il est néanmoins réservé aux ménages les plus modestes. Un plafond de ressources a été fixé par zone, dans le neuf comme l’ancien le prêt s’élève maximum à 138 000€ et varie en fonction du nombre de personnes dans le ménage et de la zone où se situe le bien immobilier.

Les 3 point à retenir :

  • Le Prêt à taux zéro est le dispositif d’aide le plus connu
  • Le PTZ permet de financer jusqu’à 40% du prix du logement
  • Dans le neuf comme l’ancien, le prêt s’élève à 138 000€ maximum

2. PPL (Prêt Paris Logement)

Disponible dans les établissements de crédit qui ont signé une convention avec la Ville de Paris, le PPL est un prêt à taux zéro qui a pour but de permettre aux futurs acheteurs qui n’ont pas d’apport personnel d’acheter un logement neuf ou ancien à Paris. Ce logement doit être obligatoirement situé dans la capitale et le prêt permet d’obtenir jusqu’à 24 200€ pour une personne seule  et 39 600€ pour un ménage de 2 personnes ou plus, sous certaines conditions de revenus. Le PPL doit être un complément, les autres emprunts doivent représenter 90% du prix du logement (hors frais de notaire et de travaux) et l’acheteur doit justifier du fait qu’il n’a pas été propriétaire durant les deux dernières années.

Les 3 points à retenir :

  • Le PPL est un prêt à taux zéro qui permet d’acheter dans Paris
  • Il permet d’obtenir jusqu’à 24 200€ pour une personne seule et 39 600€ pour un ménage de 2 personnes ou plus
  • Le PPL est un complément, les autres emprunts doivent représenter 90% du prix du logement

3. Les allocations

Attribuées par la Caisse d’allocations Familiales (CAF), l’Allocation de Logement Familial (ALF) et l’Allocation de Logement Social (ALS) sont versés afin d’alléger le remboursement des prêts immobiliers pour les revenus les plus modestes. Ils concernent l’achat de logements anciens situés dans les zones A bis, A et B1, des secteurs dits tendus et à forte demande en logement. Ces deux aides ne sont pas cumulables et doivent concerner un logement répondant aux normes de confort et de sécurité. Le montant des aides varie en fonction de la situation de la famille, des ressources, du lieu de résidence, du mode de financement et du nombre de personne à charge.

Les 3 points à retenir :

  • Les allocations permettent d’alléger les remboursements des prêts immobiliers
  • Elles concernent l’achat de logements anciens dans les zones A bis, A et B1
  • L’ALF et l’ALS ne sont pas cumulables

4. PC et PAS (Prêt Conventionné et Prêt à l’Accession Sociale)

Ces deux prêts sont destinés aux futurs acheteurs de résidences principales ou aux personnes qui souhaitent faire des travaux d’amélioration ou d’agrandissement chez eux. Les prêts concernent l’achat de biens neufs mais aussi anciens avec ou sans travaux et les projets de construction. Leurs taux ne sont pas très compétitifs, on vous l’accorde, mais ils vous permettent d’accéder à l’Aide Personnelle au Logement qui réduira vos remboursements.

Ces prêts ne concernent que les projets de résidence principale. Autrement dit, le bénéficiaire du prêt ou quelqu’un de sa famille ; sa femme, sa tante, la tante de sa femme ou encore la femme de la tante de sa femme doit vivre minimum, 8 mois à l’année dans ce logement et ce dès la première année de l’achat (le chat ne compte pas). Le PC peut aussi être utilisé pour acheter un bien destiné à la location, mais là encore, le locataire devra y vivre minimum 8 mois à l’année (son chat à lui ne compte pas non plus). On ne vous a pas menti ce prêt s’applique aussi aux travaux d’amélioration ou d’agrandissement, mais seulement si le montant est supérieur à 4000€.  

Le PC est cumulable avec le Prêt à Taux Zéro (PTZ), le prêt Action Logement, le plan épargne logement, le prêt relais ainsi que le prêt fonctionnaire.

Le prêt Accession Sociale lui, est une variante du PC. Il concerne les mêmes biens mais offre des avantages différents. Tout d’abord, son taux est plus bas que celui du PC, mais il présente aussi une grande différence avec le PC puisque pour demander un prêt Accession Sociale, il faut ne pas dépasser certains plafonds de revenus qui sont calculé en fonction de la localisation, la composition du ménage et le nombre de personnes à charge.

Nombre de personnes Zone A Zone B1  Zone B2 Zone C
1 personne 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 personnes 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 personnes 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 personnes 74 000 €  60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 personnes 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €
6 personnes 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 personnes 107 300 € 87 000 € 78 300 €  69 600 €
A partir de 8 personnes 118 400 € 96 000 €  86 400 € 76 800 €

Les 3 points à retenir :

  • Le PC n’est pas soumis à des conditions de ressources
  • Le taux du PAS est plus bas que celui du PC
  • Le PC ainsi que la PAS ne concernent uniquement les résidences principales

5. Le Plan Epargne Logement (PEL)

Le principe du PEL est simple. Pendant une période, vous épargnez. L’argent que vous épargnez génère des intérêts, et enfin cette épargne donne naissance à un prêt. Plus vous aurez épargné, et plus on vous proposera un prêt important.

Qui peut prétendre à l’ouverture d’un PEL ?

Que vous soyez mineur, majeur, étranger ou français, vous pouvez demander un Prêt Epargne Logement. Seule contrainte : vous ne pouvez posséder qu’un seul PEL ainsi qu’un seul Compte Epargne Logement par personne à moins d’en avoir hérité. Vous avez donc la possibilité, si vous êtes un Bon Samaritain, de céder les intérêts de votre PEL à un membre de votre famille si lui même possède un PEL. Si vous avez un petit côté Karl Lagerfeld, nous nous en excusons mais vous ne pouvez céder vos intérêts au chat puisqu’il peut difficilement ouvrir un PEL.

Qu’est ce que je peux financer avec mon PEL ?

Le PEL concerne l’achat de biens neufs ou anciens ainsi que la construction de logement destinés à devenir une résidence principale, 8 mois minimum à l’année comme le PC et le PAS. Vous pouvez aussi financer avec votre prêt, des travaux ou l’amélioration de votre résidence principale.  

Concrètement ça fonctionne comment ?

Avant de pouvoir obtenir un prêt, votre argent sera bloqué pendant 4 ans mais le PEL peut être maintenu ouvert pendant 10 ans maximum. En cas de réel besoin vous pouvez retirer de l’argent avant les 4 ans requis mais vous perdrez alors certains avantages. Tous les mois, vous pouvez déposer autant d’argent que vous le souhaitez, tout en sachant que le plafond d’épargne final est fixé à 61 200€ maximum. Si vous épargnez donc le montant maximal possible (61 200€), vous obtiendrez le prêt maximal que propose un PEL, à savoir : 92 000€ . Les intérêts que votre argent épargné génère tous les mois, s’ajoutent au capital épargné tous les 31 décembre. Ainsi, l’année suivante ils génèrent à leur tour des intérêts (sympa).

Les 3 points à retenir :

  • Vous épargnez, puis l’argent épargné donne naissance à un prêt
  • Vous pouvez épargner jusqu’à 61 200€ pendant 10 ans
  • Le prêt maximal que vous pourrez obtenir sera de 92 000€

6. Le Prêt Action Logement (PAL)

Le PAL fait partie des “petis crédits” puisqu’il ne finance qu’une partie de l’acquisition. Le montant que vous toucherez si l’on vous accorde ce prêt sera de 7000€ minimum et 25 000€ maximum. Il a tout de même l’avantage d’être moins cher que les emprunts classiques puisque son taux est de 1,5%. Pour le financement de la petite résidence secondaire à Saint Tropez, navrés, mais encore une fois, ce prêt concerne seulement les résidences principales. Vous pourrez donc financer en partie : une construction neuve (d’une résidence principale toujours), la transformation d’un local en logement et l’achat d’un bien ancien avec travaux. Si un membre de votre famille ou un ami proche assume un handicap, Bon Samaritain que vous êtes, vous pouvez aussi financer des travaux comme rendre votre habitation accessible aux personnes à mobilité réduite grâce au PAL.  

Le PAL est disponible pour tous les salariés d’une entreprise de plus de 10 personnes, à condition que l’entreprise cotise au fond de participation des employeurs à l’effort de construction. En français il s’agit du 1% logement. Cependant, chaque employeur fixe ses priorités et donc favorisent souvent les plus bas salaires ou les situations familiales les plus compliquées. L’obtention du 1% logement n’est donc ni due ni systématique. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, renseignez vous auprès du service ressources humaines de votre entreprise.

Les 3 points à retenir :

  • Le PAL est de 7000€ minimum et 25 000€ maximum
  • Il est moins chers que les prêts classiques : 1,5%
  • L’obtention du PAL n’est ni due ni systématique

7. Les aides financières au logement pour les jeunes

Les jeunes, sachez que pour les banques vous constituez une clientèle à fort potentiel. Vous êtes en pleine évolution ; pas encore de voiture, pas encore d’enfant ni d’appart mais cela ne saurait tarder et les banquiers sont malins, ils réfléchissent sur le long terme. Certaines villes aussi donnent des coups de pouce aux jeunes pour l’accès au logement. Pour connaître la liste des collectivités locales qui soutiennent l’accession à la propriété, rendez-vous surwww.anil.org. Si vous préférez que quelqu’un se prenne la tête pour vous, ce qui est compréhensible, c’est par ici .

Revenons en à nos moutons ou plutôt, à nos banques. Certaines peuvent vous proposer des prêts classiques comme le PAS par exemple mais à taux préférentiel. Si vous êtes toujours rattachés au foyer fiscal de vos parents si vous vivez encore chez eux, vous y aurez sans doute accès. Tout simplement, vous pouvez avoir droit à des prêts à taux zéro qui financeront jusqu’à 40% de votre projet ! Alors lancez-vous et surtout, n’hésitez pas à comparer les différentes offres que l’on vous propose puisque certaines banques pourront ne rien avoir à vous proposer lorsque de l’autre côté de la rue ils vous dérouleront le tapis rouge.

Les 3 points à retenir :

  • Les jeunes constituent une clientèle à fort potentiel pour les banques
  • Certaines villes donnent des coups de pouce aux jeunes pour l’accès au logement
  • Certaines banques proposent des prêts à taux préférentiels pour les jeunes

8. Les aides financières pour les travaux de rénovation énergétique

Dans le cas ou vous faites des travaux de rénovation énergétique, l’État et quelques compagnies privée peuvent vous aider. De nombreuses aides sont disponibles, il serait dommage de passer à coté !

Le particulier éligible au chèque énergie reçoit, de manière annuelle qui tient compte de ses revenus et du nombre de personnes qui vivent sous le même toit.

Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétiques) est destiné aux propriétaires qui réalisent des travaux pour une meilleure énergie, dans un logement terminé depuis plus de 2 ans (les travaux doivent cependant être entrepris par des professionnels reconnus garants de l’environnement).

La TVA réduite (entre 5,5% et 10%) sur les matériaux de rénovations « verts » permet d’économiser sur le coût total des travaux.

Il existe de nombreuses aides que vous pouvez retrouver sur le site service-public.fr.

5 sens
Trouver-son-appart
travaux
chasseur-immobilier
chasseur-immobilier-paris