Les diagnostics immobiliers : comment ça marche ?

chasseur-immobilier

Obligatoires lors d’une vente ou d’une location, les diagnostics vous permettent de mieux connaître certains aspects du logement que vous projetez d’acheter ou de louer. Ils vous sont remis lorsque vous manifestez votre intérêt pour un bien. Les prendre à la légère est clairement l’une des 10 erreurs à éviter avant d’acheter. Mais alors ces diagnostics, que contiennent-ils ? Quels sont leurs rôles dans la vente ou la location ?

Le Diagnostic de Performance Energétique

Le Diagnostic de Performance Energétique ou DPE, indique la performance énergétique d’un bien en évaluant sa consommation énergétique et son taux d’émission de gaz à effet de serre. Il se matérialise sous forme d’une échelle allant de A, la meilleure note, à G la pire note.

L’établissement du DPE est règlementé, il doit décrire le logement (orientation, matériaux, surface, fenêtres…) et ses équipements (chauffage, ventilation, production d’eau chaude…).

Le Dossier de Diagnostic Technique

Le Dossier de Diagnostic Technique ou DDT est tout aussi important et obligatoire que le DPE. Il recense l’état des installations de gaz et d’électricité pour les installations de plus de 15 ans. Il permet de signifier la présence ou non de plomb, d’amiante, de termites et/ou de risque de pollutions.

Comment les obtenir et à quoi servent-ils

Ces deux diagnostics sont obligatoirement fournis par le vendeur ou le bailleur, ils doivent être réalisés par des sociétés spécialisées dans ce domaine. En cas d’absence ou de falsification, le vendeur/bailleur s’expose à des sanctions civiles ou pénales en plus de la possibilité d’une baisse significative du prix ou d’une annulation de la vente..

De mauvais résultats peuvent être source de problèmes : un logement énergivore ou nécessitant une remise aux normes peut vite engendrer des frais importants pour l’acheteur. Voilà pourquoi une étude attentive de ces documents de la part de l’acheteur ou du locataire est importante, c’est une source d’information à ne pas négliger. Par ailleurs, de mauvais résultats peuvent aussi être un levier de négociation et vous permettre d’obtenir un meilleur prix lorsque vous faites une offre.

Ils ont beau être importants, ils ne sont pas faciles à déchiffrer ni à utiliser efficacement dans une négociation. Si vous avez le temps d’apprendre, nous avons un article qui devrait vous aider : lire et interpréter les diagnostics en 3 étapes simples. Si vous préférez, vous pouvez aussi nous confier votre recherchel’analyse des diagnostics et des rapports d’assemblées générales font partie de notre service !

5 sens
Trouver-son-appart
travaux
chasseur-immobilier
chasseur-immobilier-paris